Lundi soir, en mairie, avait lieu un nouveau conseil municipal, l’occasion pour l’opposition de répéter une nouvelle fois son insatisfaction devant les comptes rendus de séance qui ne reprennent que très partiellement les propos tenus et les attribuent même parfois à la mauvaise personne. Pour remédier à ce problème de « forme » (comme madame Nicolas cherche à le réduire), le groupe mené par Yves Péran a proposé qu’à l’avenir les conseils soient enregistrés afin d’en reproduire fidèlement le contenu. En effet, il me parait plus que nécessaire que nos concitoyens aient le droit de disposer le plus fidèlement possible de ce qui a été dit lors de conseils.

C’est un conseil sans grand évènement à l’ordre du jour, qui s’est au préalable ouvert sur le voeu de l’AMF. A titre personnel, bien que j’entends la difficulté financière pour les communes et que je considère qu’il faille adapter en fonction de leur taille, je pense que le Pacte de Responsabilité est une nécessité qu’on ne peut pas remettre en cause.

L’essentiel des bordereaux du conseil municipal portait sur des « jeux d’écritures » pour les finances de la commune. Ils sont tous la conséquence immédiate des élections municipales et des choix politiques menés (abandon de la ZAC des Forges et un certain mépris à l’égard de la santé des travailleurs de cette zone ; la non mise en oeuvre de l’EPCC avec Hennebont ; …), preuve que les finances communales étaient très bien gérées par l’ancienne majorité contrairement à ce que madame Nicolas et ses colistiers n’ont cessé de dire durant la campagne.

On notera l’absence d’écoute de Madame le Maire qui a interrompu M.Péran pour « ne pas refaire le débat de la commission », sauf que c’est exactement ce qu’il venait de dire …

Fin du conseil vers 21H.

Journal d’un mandat N°4
Étiqueté avec :