Le candidat socialiste de Villeneuve sur Lot entouré de Manuel Valls et Stéphane Le Foll

A l’heure où j’écris ces lignes, je ne dispose pas encore des résultats officiels et complet, mais on sait désormais que le candidat du Parti Socialiste a été éliminé dès le premier tour de cette élection législative partielle. C’est donc vers un second tour UMP-FN que l’on se dirige, avec la nécessite évidente de réaliser le front républicain, et d’appeler à voter UMP ou contre le FN.

On peut toutefois noter que parmi toutes les explications de cette défaite, on peut retenir celle de la désunion de la gauche au 1er tour qui lui aura été fatale : les Verts ont rassemblés environ 2%, et le PCF environ 5%. Je regrette que nos alliés de gouvernement (EELV) se soit lancé en solo plutôt que rassembler avec les socialistes dans ce moment où l’on sait que les scrutins sont difficiles pour notre majorité.

« N’avons-nous rien appris de 2002 » s’interroge à juste titre Luc Carvounas, sénateur et secrétaire national du PS aux relations extérieures. Nous devrions peut être rappeler à nos amis et alliés que notre majorité n’est pas invulnérable, et que si nous ne maintenons pas en place notre union, nous perdrons et donnerons les sièges ou à l’UMP, ou à l’UDI, ou pire, au FN.

Défaite à Villeneuve sur Lot
Étiqueté avec :