C’est un sujet « brûlant » de l’actualité comme le disent les journalistes ces derniers temps. On l’a constaté, ce sujet fait la une des médias suite aux affrontements entre les militants anti-aéroports et les forces de l’ordre.

D’abord, je voudrais redire, comme j’ai eu l’occasion de l’écrire en réaction aux évènements sur ma page facebook ou sur twitter, que je condamne fermement l’attitude de ces militants anti NDDL qui ont dérapés, volontairement ou non, et ont blessé un vigile, des gendarmes et des policiers, qui ont mis le feu à des habitations, qui ont eu une attitude anti-démocratique en taguant les sièges des fédérations du PS, etc … Je fais bien sur la différence entre ces pseudos militants qui ne viennent quasiment que pour dégrader et détruire, et les vrais militants engagés et qui respecte le débat.

En ce qui me concerne, je suis favorable, et je soutiens le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, qui consiste à transférer le trafic des passagers de l’aéroport de Nantes à celui de NDDL, tout en maintenant le fret à Nantes. Ce projet d’aéroport de taille européenne, voir mondiale est une vraie chance pour le pays, et notre économie. Nous vivons dans un monde mondialisé. Aujourd’hui, nous devons lutter oui contre les excès de cette mondialisation, mais on doit aussi et surtout se battre pour « jouer » avec la mondialisation, et en retirer les avantages pour notre pays.

Dans un monde mondialisé, il est nécessaire pour l’économie de disposer de véritables HUBs* internationaux, qui représentent de vraies portes d’entrée pour l’économie, pour les échanges internationaux, et donc pour les emplois en France. Ces HUBs sont les véritables frontières des pays. En effet, aujourd’hui la frontière s’est décalée aux différentes portes d’entrée dans le territoire, et, les aéroports, les grands ports, et les gares de TGV ont une fonction de frontière, d’interface, de zones d’échanges majeures. Aujourd’hui, notre pays a un vrai déficit de ce point de vue, aussi bien pour les HUBs aéroportuaires (où seul Paris-Charles-de-Gaulle correspond aux vrais besoins internationaux), que maritimes (où aucun de nos ports n’a accepté d’effectuer les travaux nécessaires à l’accueil des porte-conteneurs, menant les armateurs à préférés les ports Espagnols, Anglais, Belges, Hollandais, ou Allemands, conduisant à moins de travail dans nos ports, et donc à des plans sociaux).

Le projet de Notre-Dame-des-Landes représente donc à ce titre un enjeu majeur pour notre pays, il engendrera des milliers d’emplois directs et indirects, offrira à nos PME, dans nos territoires, une possibilité de s’ouvrir sur le monde, et d’exporter nos produits, nos savoirs faire, et donc de permettre une amélioration de la situation économique au long terme.

De plus, cet aéroport sera le premier en France a être construit sous les normes « Haute Qualité Environnementales ». Cet aéroport sera en effet doté d’une ferme photovoltaïque, d’une chaufferie au bois et sa construction ne nuira pas à l’espace naturel puisqu’il conservera le mieux possible le bocage existant.

Les militants anti-NDDL réclame le débat, la discussion autour de l’existence même du projet, alors que toutes les consultations ont été faites. Les enquêtes publiques ont été réalisées, et validées ! L’aéroport du Grand-Ouest est soutenu par les collectivités locales, départementales, régionales, qui ont été élues et réélues alors qu’elles soutenaient ce projet. Ce n’était pas une clause cachée, mais une position assumée, qui figurait dans les programmes et qui a été validée par les résultats aux différents scrutins locaux et nationaux.

Le temps n’est plus à la polémique, mais à l’action pour le progrès et le développement économique de nos régions.

Je vous invite donc, si vous aussi vous soutenez ce projet, à signer une pétition en ligne demandant que le projet se fasse comme prévu : www.ouialaeroportdugrandouest.fr

* HUB : Plateforme multimodale, de taille importante, d’échanges à l’échelle internationale, sorte de plaque tournante qui assure par sa concentration un maximum de correspondances.
Je soutiens le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes
Étiqueté avec :