Bernard Debré n’assume pas ses propos

Le sénateur avait, après l’arrestation de Dominique Strauss Kahn, tenu un discours très sévère, le qualifiant de « délinquant sexuel ». Aujourd’hui, devant les retournements de l’affaire DSK, il n’assume plus.

Ainsi, dès vendredi dernier, en direct sur BFM TV, Bernard Debré a donc dû faire un rétropédalage en beauté, accompagné d’un beau mea culpa. Mais comme on dit, les paroles s’envolent, et les écrits restent. Il avait donc posté ses propos …